Des lumières dans la nuit - Lorena Alvarez

 


J'avais vu passer cette bande-dessinée sur les réseaux et je l'ai trouvé magnifique. Elle aborde un sujet important chez l'enfant qu'est la solitude, alors j'avais très envie de m'y plonger.

Quatrième de couverture

Élevée dans un très strict établissement catholique où rigueur et assiduité sont de mise, Sandy s’évade dans les dessins dont elle recouvre ses cahiers de classe. Mais surtout, elle a un don... La nuit, dans l’obscurité de sa chambre, de minuscules étoiles font leur apparition. Lorsqu’elle les attrape avant de s’endormir, ses œuvres donnent naissance à des univers et des créatures fantastiques le temps d’une nuit ; le monde ne redevient comme avant qu’au petit matin. Un jour, à l’école, elle rencontre Morfie, une jeune fille mystérieuse qui connait son secret et qui lui voue une étrange fascination...


Ce que j'en pense

Je dois admettre que graphiquement parlant, cette BD est une pure merveille 😍 Très colorées, très saisissante. Je la trouve magnifiquement poétique et intéressante.

Sur le fond et l'histoire, elle est peut-être un poil trop poétique justement. J'aime quand des histoires traitent de sujets importants de l'enfance soit suffisamment mis en avant pour que les enfants eux-mêmes puissent y trouver un sens.
Ici, j'ai peur que ce ne soit trop subtile. Peut-être qu'avec les yeux d'un enfant, la lecture serait différente. Finalement, cette histoire traite de la solitude, de l'ami imaginaire, des choses que l'on a peut-être oublié en grandissant. 
C'est pourquoi je serai curieuse de connaître l'avis d'un ou plusieurs enfants, de savoir ce qu'ils ont compris et retenus de cette histoire. Essayer de comprendre ce qu'ils ont ressentis à la lecture, si ils ont compris le sens de cette bande-dessinée, ce que cela évoque pour eux. 

En attendant, pour ma part, j'aurai aimé qu'elle aille plus loin. Arrivée à la dernière page je me suis dit : "déjà ?!". C'est un peu dommage à mon sens.


Vous l'avez-lu ? Qu'en avez-vous pensé ?

Vous aimerez peut-être

0 Commentaires