Une page qui se tourne...



Si je vous dis que c'est sans aucun doute une des décisions les plus difficiles que j'ai eu à prendre ? Je vous explique...

Les débuts du blogging : la création de Moi Amélie Blog

J'ai créé mon tout premier blog en 2010. C'était les débuts de la blogosphère, j'étais en fac de Lettres, j'avais besoin d'une occupation alors j'ai commencé à partager sur un blog (sur Tumblr à l'époque) que j'avais créé moi-même, en autodidacte en apprenant le code.
L'époque où on ne se posait pas 50 000 questions. L'époque où la blogosphère était encore "saine", naturelle, spontanée. Où on ne cherchait pas à faire mieux que l'autre, avoir un feed parfait ou donner une image de soi complètement fausse en mode "Regardez comme ma vie est trop bien".

J'ai commencé mon blog en parlant de tout et de rien : cuisine, musique, lecture, ... Ce qui me passait par la tête finalement. Je ne savais pas comment l'appeler, et j'ai toujours été assez médiocre pour trouver des noms originaux. Alors j'ai fais au plus simple, je ne voulais pas me prendre la tête : "Moi Amélie" était né.

Et ce blog, il en a vu de toutes les couleurs ^^

Pendant quasiment 6 ans, je l'ai fait fleurir, je commençais de plus en plus à y prendre goût, à me retrouver dans cet univers. C'est là qu'à commencer l'émergence de l'influence et que moi... bah j'ai paniqué.

Je faisais pas mal de partenariats, étais invitées à pas mal d'évènements entre blogueurs ou évènementiel avec des groupes comme Virgin Radio. C'était la folie. Mais c'était nouveau.
Je ne savais pas trop comment aborder tout ceci. Et je suis une personne qui prend très vite les choses à cœur. Je me suis jetée dedans corps et âmes, je dormais très peu, je voulais faire toujours plus. Jusqu'au jour où... j'ai craqué et tout stoppé.

Aujourd'hui, le monde de l'influence est devenu "anodin" et normal. Mais à l'époque, c'était vraiment du délire et tout allait très vite quand aujourd'hui, avec la grosse concurrence en face on peine à se faire connaître.

J'ai donc tout arrêté du jour au lendemain. Supprimé mon blog, mes réseaux sociaux. J'avais grand besoin de ce break et de me reconnecter à la vie réelle.


Le come back

Finalement, ça me manquait quand même pas mal de partager, d'avoir mon petit blog, de pouvoir écrire. Mais je voulais le faire autrement. Me mettre moins de pression.
J'ai donc relancé mon blog et mes comptes. J'ai tout repris à zéro. Et là.... La douche froide. La galère ahah

Comme je vous le disais plus haut, aujourd'hui la concurrence est rude, et se faire une place est vraiment de plus en plus difficile. Mais j'avais vraiment envie de me reconnecter à ce monde virtuel du partage mais autrement. Et j'ai découvert l'univers Bookstagram.


C'était pour moi la révélation. Beaucoup plus sain que l'univers du lifestyle, de la beauté qui sont pour, certains, de plus en plus parasités par des placements de produits sans queue ni tête, des faux semblants. Je ne me retrouvais vraiment plus là dedans, moi la fille du sud, de la campagne, qui va chercher son courrier en crocs sans aucune honte. La superficialité, très peu pour moi.

Passionnée de lecture depuis petite, Bookstagram était donc l'univers dans lequel je me reconnaissais le mieux. Mais là aussi, dur dur de se faire une place. La concurrence est rude et de plus en plus chaque année.

Dernièrement, vous avez pu le voir sur les réseaux, j'ai eu une grosse période de remise en question. Finalement, la même que j'avais eu il y a quelques années auparavant lorsque j'ai tout arrêté.


Est-ce que j'ai eu envie de tout stopper : oui, et plus d'une fois. Mais ayant pris de l'âge (oui à 30ans je peux le dire), je prend plus facilement de recul. Et ces derniers jours j'ai essayé de comprendre pourquoi je n'arrivais pas à m'investir autant que les premières années. Qu'est ce qu'il me manque ? Qu'est ce que j'ai loupé ?



La littérature de jeunesse et moi

La littérature de jeunesse a été pour moi une révélation lorsque j'ai repris mes études en 2018 afin de passer le concours de professeur des écoles (que je n'ai toujours pas obtenu mais que je compte bien avoir un jour). J'y ai consacré beaucoup de temps, mon mémoire d'étude, je me plongeais vraiment dedans avec passion. La façon dont la littérature de jeunesse peut-être un vrai plus pour les enfants, les ados ou même parfois les adultes.


J'ai donc commencé petit à petit à lire de la littérature de jeunesse et le partager sur mon compte principal. Puis, m'est venue en décembre 2020 l'idée de créer un compte dédié à 100%, pour séparer les deux : Les Ptits Bouquinent.
Parce que oui, je pensais bêtement que l'on ne pouvais pas tout mélanger. Que ça ne fonctionnerait pas de partager l'histoire d'un petit lapin blanc tout mignon à côté du dernier Franck Thilliez, bien sanguinolent.

Mais une fois de plus, trop de pression. Entre mon boulot, mes deux comptes, mes lectures et ma vie perso j'avais de plus en plus de mal à m'organiser. Même mes moments lectures n'étaient plus spontanées et naturels. J'étais en mode "Trop envie de lire ça mais ça fait longtemps que j'ai pas publié de jeunesse zut faut que je lise plutôt ça".

Alors que si tout était au même endroit, je ne me poserai même pas la question. Je lirai ce que je veux quand je veux. Point final.

Est-ce que ce n'est finalement pas ça le plus sain dans tout ceci ? Faire ce que l'on veut, quand on veut ? On vit déjà dans un monde où l'on se retrouve souvent enfermé dans des cases malgré nous, enfermé dans un travail qui ne nous correspond pas toujours ou même parfois des relations qui ne nous correspondent pas. Et finalement, on se retrouve également coincé dans des cases sur les réseaux pour faire bon genre et avoir des abonnés ?



Mise au point

Après la remise en question, vient souvent le temps de la rébellion chez moi. Le moment où je prends ma paire de baloche et décide de tout envoyer en l'air pour faire comme j'en ai envie, quitte à me retrouver avec 2 abonnés. Pas grave, au moins on s'aimera d'un amour sincère !

Au-delà de ça, ça fait quelques années que je voulais abandonner le "Moi Amélie" et le faire évoluer, mais que je n'ai jamais oser. Vous savez, c'est comme prendre la décision de quitter quelqu'un, même si on ne l'aime plus et on se dit que nous sommes allés au bout des choses ensemble, c'est difficile de sortir de sa zone de confort et de tout quitter.
Et là, c'est complètement ce qui se passe. 10 ans que j'ai créé pour la première fois mon blog. 10 ans de folles aventures, de doutes, de joies, de rencontres, de changements.
Mais je pense que ma remise en question des derniers jours, voir des derniers mois est tout simplement dû au fait que je suis arrivée au bout de ce blog, de "Moi Amélie" que j'avais créé alors que j'avais à peine 20 ans, et qu'il doit tirer sa révérence pour laisser place à du sang neuf, une nouvelle dynamique, la vraie moi ! Car on évolue tous avec le temps, et je ne suis clairement plus la même qu'il y a 10 ans, et même plus la même qu'il y a à peine 3 ans.

La vie nous fait évoluer, on découvre de nouvelles choses, de nouvelles envies. Et je crois que c'est ce dont j'ai besoin : d'un nouveau challenge dans un domaine qui me tient à cœur.



Les P'tits Bou'quinent : la nouvelle aventure

Quand j'ai créé les Ptits Bouquinent, j'étais plus qu'emballée. Déjà très fière d'avoir réussi à trouver un nom bien plus original que "Moi Amélie" et tout simplement parce que les idées fusionnaient dans ma tête. La littérature de jeunesse, c'est mon dada.
En librairie c'est le rayon où instinctivement je me rends. Et depuis que sais que je vais devenir maman, cette addiction s'est encore plus accentuée.

Et comme avec l'arrivée de ce Ptit bout de chou, mon temps sera encore plus réduit, je ne me voyais pas assurer deux comptes et deux blog. Il fallait que je les fusionnent en ne gardant qu'un seul nom mais tout en gardant MON identité à MOI !

Moi Amélie s'arrête donc là après des années de bons et loyaux service et laisse place à une toute nouvelle génération : les Ptits Bouquinent.
Un projet qui me tient à cœur depuis longtemps, avec des idées fraîches.



Que l'on se rassure : je continuerai de partager comme avant mes petits posts Lifestyle, parce que j'aime trop vous raconter ma vie. Mais également mes lectures thriller, développement personnel, mais uniquement mes coups de cœur ou parce que j'ai très envie d'en parler et pas parce que il le faut. Mais je vais encore plus orienter mes partages autour de la jeunesse et surtout le blog, car c'est ce qui me fait vibrer en ce moment et suivre ses envies et son instinct, ça a souvent du bon.


J'espère que vous serez toujours aussi nombreuses et nombreux à me suivre dans cette aventure. Finalement, pas grand chose ne va changer à part le nom du blog et de mon insta. Vous verrez plus souvent de post autour de la jeunesse, mais sinon, tout reste bien en place.

A très vite !

Amélie

Vous aimerez peut-être

1 Commentaires