Madame Pamplemousse et ses fabuleux délices - Rupert Kingfisher




Une jolie histoire, gourmande et avec un joli message 🍲

Quatrième de couverture

Madeleine est forcée de travailler chaque été dans l'immonde restaurant de son détestable oncle, Monsieur Lard. Bien qu'elle soit une excellente cuisinière, elle a seulement le droit de faire la plonge. Mais un jour elle découvre le magasin tenu par Madame Pamplemousse, rempli de mets extraordinaires. Découvrant la boutique et l'excellence de ses produits, Monsieur Lard oblige Madeleine à espionner Madame Pamplemousse pour lui voler ses secrets et faire ainsi du Cochon Hurleur le restaurant le plus prisé de Paris. Mais l'amitié qui naît entre Madeleine, Madame Pamplemousse et son drôle de chat Camembert, pourrait bien contrecarrer ses projets.


Mon avis

J'ai trouvé ce premier tome sympa. Ce n'est pas un coup de coeur, ni une lecture qui me laissera un souvenir impérissable mais j'ai passé un doux moment.

Cet univers mêlant magie et gastronomie m'a tout de suite plu (et donné assez faim aussi).
Madeleine est une petite fille qui manque cruellement de confiance en elle et en ses capacités de cuisinière. Mais Madame Pamplemousse va lui apprendre la plus belle des leçons de vie : lorsque l'on est doué pour quelque chose, il ne faut pas se sous-estimé.

Et c'est vrai que l'on a souvent tendance à sous-estimer nos potentiels, nos dons ou talents. Avoir confiance en soi et croire en soi est mal vu : on passe pour prétentieux ou je ne sais quoi encore 🙄
Nous sommes toutes et tous dotés d'un don ou d'un talent que l'on exploite plus ou moins dans sa vie, à condition de croire en soi-même. Et c'est ce message que l'on retrouve dans ce court roman jeunesse.
Mais également le fait de faire les choses par envie, passion et non pour la gloire, l'argent.

Une jolie lecture pour les enfants et les gourmands.

Vous aussi vous avez du mal à mettre en avant vos qualités ?

Ce roman valide une catégorie du Happy Fall Challenge (lire un roman gourmand) et du challenge un brin d'automne (La gourmandise est un vilain défaut)


Vous aimerez peut-être

0 Commentaires